Association Le Tailloir - Cuisine médiévale
Pratique de la cuisine médiévale - Recettes

R

 

 
ecettes de Cuisine Médiévale
 


Kibrîtiyya (aubergines aux boulettes)


(Al-Wushâ ilâ l-habîb fî wasf al-tayyibât wa-l-tîb)

Retour à la liste des recettes

Photo de la recette de Kibrîtiyya (aubergines aux boulettes)

Photo



Imprimer la recette







Traduction :
Couper la viande en petits morceaux et la faire cuire dans de l'eau. Ensuite hacher la viande cuite pour en faire des boulettes comme la "bûrâniyya", et les frire avec de l'ail pilé, de la coriandre séchée et de la graisse de queue de mouton fondue, ainsi que du carvi, du poivre et de la cannelle de chine. Quand c'est bien frit, y ajouter des aubergines préalablement dégorgées, coupées d'abord en deux puis chaque moitié en quatre, et ajouter un peu du bouillon de viande. Y ajouter des échalotes finement hachées et laisser bouillir jusqu'à ce que le bouillon soit totalement réduit et que les aubergines soient cuites. Et servir.

Voici une des adaptations possibles :

  • Ingrédients :
    • - 500 gr d'agneau
    • - 500 gr de boeuf
    • - 1,800 kg d'aubergines
    • - 200 gr d'échalotes
    • - 60 gr d'ail
    • - 2 cuillères à café de coriandre
    • - 1 cuillère à café de carvi
    • - 1 cuillère à café de cannelle
    • - 2 cuillères à café de poivre long
  • Façons :
    • Couper la viande en petits morceaux et la faire cuire dans l'eau pendant 15-20 minutes.
    • Ensuite hacher la viande et incorporer l'ail pilé, la coriandre, ainsi que le carvi, le poivre et la cannelle(1) pour en faire des boulettes.
    • Quand c'est bien frit, prendre les aubergines dégorgées et les couper en petits dés ; mettez-les à cuire en ajoutant 1/3 de leur volume de bouillon de viande, déposer sur l'ensemble les échalotes finement hachées, puis disposer dessus les boulettes de viande (2).
    • Laisser bouillir jusqu'à ce que le bouillon soit totalement réduit et que les aubergines soient cuites. Et servir.


  • Remarques :
    • (1) Les épices ont été intégrées à la viande de peur de les voir carbonisées dans l'huile de friture (huile d'olive).
    • (2) Les boulettes de viande ont été mises au dessus des aubergines par crainte de les retrouver réduites en bouillie par l'action du bouillon et du temps de cuisson (plus de deux heures).