Association Le Tailloir - Cuisine médiévale
Pratique de la cuisine médiévale - Recettes

R

 

 
ecettes de Cuisine Médiévale
 


Tarte de Marsapan (Adaptation 2)


(Platine en françois)

Retour à la liste des recettes

Photo de la recette de Tarte de Marsapan

Photo



Imprimer la recette







Texte original :
La tartre de marsapan tu feras en ceste façon et tu auras des amandres les quelles feras demourer pour ung jour et une nuyt en eau fraiche. Et quant seront mondees les pilleras le mieulx que sera possible inspargissant continuellement une peu eau fraiche a cause que ne facent huyle / et si la veulx bonne ty convient mettre autant de sucre fin que damandres. Et quant tout sera bien pillé et dissolui en eau rose lestendras en ta poille subcrostee deliement de laquelle crouste auscuns font oublies / et la remoilleras et humetteras souventes foys daue rose tandis que se cuyra au four et continuellement inspargiras de sucre pille ensemble dite eaue rose a cause que ne fust trop seiche. Se peut semblablement cuyre a ton feu mais que tu preignes garde que ne fust plustot rostie que cuyte veult etre plustot basse et delie que haulte ne espesse et en est meilleur. De ceste me souvient avoir menge a senes ou se font peculierement est de bon aliement de bonne coction / ayde a la poitrine / aux reins et au foye / augmente generacion et commeut luxure / et [tollist ?] lardeur de [lozine ?].

Traduction :
Tu feras la tarte de Massepain de cette façon : tu auras des amandes que tu feras tremper pour un jour et une nuit en eau fraîche. Et quand elles seront mondées, tu les pileras le mieux possible, en aspergeant continuellement un peu d’eau fraîche, pour qu’elles ne fassent pas huile. Et si tu la veux bonne, il convient de mettre autant de sucre que d’amandes. Et quand tout sera bien pilé, et dissout en eau de rose, tu l’étendras dans ta poêle préalablement garnie de pâte (croûte) fine, que certains font avec des oublies. Tu mouilleras et humecteras souvent d’eau de rose, pendant la cuisson au four, et tu aspergeras sans cesse de sucre pilé et d’eau de rose, pour qu’elle ne soit pas trop sèche. Tu peux aussi la cuire au feu, mais prends garde qu’elle ne soit pas rôtie [brûlé ?] plutôt que cuite. Elle est meilleure basse et fine, plutôt que haute et épaisse.
De cette tarte, je me souviens en avoir mangé à [Senes ?] où on en fait particulièrement bonne cuisine avec de bons aliments. Aide à la poitrine, aux reins et au foie, augmente la génération et (…) luxure et (…).

Voici une des adaptations possibles :

  • Ingrédients :
    • Pâte à oublies (80 g de farine, 30 g de sucre, eau),
    • 250 g d’amandes entières,
    • 250 g de sucre,
    • Eau de rose.
  • Façons :
    • Préparez la pâte à oublies (cf la recette sur ce site) ; mélangez le tout de façon à obtenir une pâte semi-liquide se rapprochant d’une pâte à crêpe.
    • Faites cuire les oublies.
    • Etendez les oublies dans un moule à tarte, en essayant de joindre (voire de se faire chevaucher) les oublies entre elles. Arrosez le plat d’eau de rose.
    • Préparez l'appareil : mondez les amandes dans de l’eau chaude, décortiquez les amandes puis mixez-les dans un blender avec 3-4 cuillères à soupe d’eau de rose.
    • Ajoutez le sucre dans le blender. Remixez le tout en ajoutant une nouvelle fois 3-4 cuillères à soupe d’eau de rose.
    • Versez ce mélange sur les oublies dans le plat à tarte. Arrosez d’eau de rose (3-4 cuillères à soupe d’eau) et saupoudrez d’une cuillère à soupe de sucre.
    • Mettez au four (thermostat 150°) pendant ½ heure. Sortez le plat du four et aspergez d’eau de rose. Renfournez une nouvelle fois (thermostat 100°) pendant ½ heure environ.